Demander de l’aide

Accepter ou demander de l’aide n’est pas une chose simple pour bon nombre d’entre nous. Que ce soit la peur de se montrer vulnérable, la peur de déranger les autres ou encore un besoin de nous en sortir seule qui ressort, on peut se retrouver parfois dans l’urgence d’avoir besoin d’aide, à force de ne jamais demander.

Je ne peux pas dire que je suis un très bon exemple, puisque j’ai tendance, justement à vouloir tout faire toute seule. En observant mes propres comportements, j’ai pu comprendre pourquoi j’en étais venue à avoir ce besoin. Mais le comprendre ne m’a pas plus permis de changer ces habitudes qui sont bien ancrées et prendront du temps avant de se transformer.

Ce que je voulais vous partager aujourd’hui, c’est une vision qui m’a aidé à comprendre certaines choses. D’une, demander de l’aide ne nous empêchera pas de traverser l’épreuve qui se trouve en face de nous. Ce n’est pas l’éviter que demander de l’aide, ce n’est pas être fragile, tout comme on ne régresse pas plus. Demander de l’aide, c’est assumer en grande partie la responsabilité de notre voyage, de cette épreuve et de ce qui va se passer. C’est se placer devant l’obstacle et se dire « Je vais te surmonter, mais avec l’aide de quelqu’un. » Demander de l’aide, c’est une façon de se respecter et de ne pas se faire souffrir inutilement, parce qu’on peut avoir de l’aide pour la traverser avec plus de douceur. La vie est déjà difficile, alors éviter l’aide sur notre chemin peut nous faire souffrir plus que nous n’en avons besoin pour évoluer.

Deuxièmement, nous pouvons demander de l’aide à quelqu’un qui a déjà traversé ça et lui donner l’opportunité de partager sa sagesse. Nous pouvons être à l’écoute de ce que cette personne elle-même a traversé et mieux comprendre ce qui nous attend, éliminant alors certaines peurs inutiles qui nous ralentiraient. C’est aussi un moyen d’offrir à cette personne l’image de sa guérison, elle observe maintenant qu’elle a bien avancé et qu’à présent, cette épreuve dans sa vie va lui permettre d’aider les autres à son tour et de leur faire voir que la traverser est possible.

Logo Lune - Bleu - Transparent

Mais enfin, demander de l’aide à quelqu’un qui ne saurait pas plus que vous comment traverser cet obstacle lui permettra d’acquérir une expérience que cette personne n’a peut-être pas décidé de vivre d’elle-même dans sa vie, mais à travers nous. Ça peut être une façon de découvrir des émotions, des outils et même une nouvelle évolution. Demander de l’aide à une personne peut être aussi le moyen de lui offrir une chance de nous témoigner son amour et son soutien. Car nous savons toutes parfois qu’il est difficile de partager ses sentiments et d’ouvrir notre cœur. Offrir une place sur notre chemin à quelqu’un d’autre pour passer une nouvelle étape, c’est aussi faire place à plus d’amour dans notre vie, plus de relations, plus de connexions.

Demander de l’aide, ce n’est pas éviter l’obstacle tout comme ce n’est pas ennuyer les autres. Ces personnes, si elles ne souhaitent pas nous aider, nous offriront un non, ou bien alors c’était une occasion pour elle d’apprendre à dire non, mais elles n’étaient tout simplement pas prêtes. Je pense qu’il ne faut pas oublier les chemins personnels de chacun et comprendre que lorsqu’on demande de l’aide, les deux chemins s’enrichissent de cette expérience, quelle qu’elle soit.

Demander de l’aide, enfin, c’est se reconnaître soi. C’est reconnaître ses limites, mais c’est accepter de les dépasser. Si nous pouvons prendre assez de recul pour se dire « Oui, c’est dur, c’est terrifiant, mais avec la main d’une personne que j’aime dans la mienne, alors je vais pouvoir passer de l’autre côté et poursuivre mon propre chemin. »

Dès lors, les chemins se scindent et deviennent à nouveau deux chemins distincts. Chaque personne est passée derrière un obstacle, qu’il soit le sien ou non, et chacune a accueilli un savoir, une expérience qui lui sera utile à l’avenir.

Les chemins de vie sont personnels, mais si nous vivons ensemble sur une planète, dans une même famille ou dans un même village, ce n’est pas pour s’ignorer, ce n’est pas pour rester loin les unes des autres. Et si la majeure partie du temps, nous serons seules face aux obstacles de la vie, cela ne veut pas dire qu’une aide bienvenue ne se trouve pas sous nos yeux.

Qu’elle n’est pas là pour nous, envoyée par l’univers.

Caroline


Photo Daiga Ellaby sur Unsplash

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s